J’ai terminé le programme Booty d’Enfer (+ photos avant / après )

Cet été, j’ai passé quelques jours chez mon amie Pauline près de Tours. Assez rapidement, je constate que sa silhouette est affinée et surtout son fessier très rebondi ! Elle me confie qu’elle vient de terminer le programme « Booty d’Enfer » de Alaia. Ni une, ni deux, je file voir son compte Instagram. Alaia est coach sportive, elle vit à Bali et toutes ses photos sont plus belles les unes que les autres : plages paradisiaques et fessier tonique et bombé !

Je garde le programme dans un coin de ma tête et je l’attaque pour de bon le 28 septembre !

Qu’est ce qu’on trouve dans ce programme « Booty d’enfer » ?

Il s’agit d’un programme de musculation à faire à la maison pendant 12 semaines :

CYCLE 1 : les 4 premières semaines, il y a 3 séances focus fessiers.

CYCLE 2 : des semaines 5 à 8, il y a 4 séances chaque semaine : 3 fessiers et 1 séance haut du corps.

CYCLE 3 : des semaines 9 à 12, il y a 5 séances par semaine. 3 séances fessiers, 1 séance abdominaux, 1 séances bras et épaules.

Le programme comprends un PDF avec le détail des séances à suivre (c’est bien expliqué), toutes les séances en vidéo pour bien exécuter les mouvements et aussi un guide de nutrition très bien fait. Il s’agit d’une alimentation intuitive et 100% vegan. Alaia vous explique également comment compter vos calories et définir les macros nutriments dont vous avez besoin si vous souhaitez amorcer une perte de poids.

En toute franchise, je n’ai pas suivi ce programme alimentaire, j’ai suivi le mien. Il s’agit du type d’alimentation hypotoxique dont je parle dans « Le P’tit Guide Naturo pour Perdre des Kilos »

Pendant les 8 premières semaines, je pesais également mes aliments et comptais mes calories. L’objectif était d’être sûre que j’avais assez de protéines dans mon assiette (ce qui était loin d’être le cas au départ !) Ensuite, j’ai arrêté de compter (je déteste ça !!) et je suis revenue à une alimentation intuitive car je mange souvent la même chose et je commençais à bien me connaitre et à savoir ce dont j’avais besoin !

Faut-il du matériel pour suivre le programme  ?

Il vous faudra :

  • Un tapis de sport
  • Un élastique de sport
  • Une chaise
  • Un torchon pour certains exercices 
  • Une gourde pour bien vous hydrater !

J’ai ajouté également des lests de chevilles (4kg en tout !) pour intensifier les exercices type fentes, jump squats, glute bridges (je posais les poids sur mon ventre) etc…

Mon avis sur le programme :

Lorsque j’ai commencé le programme, je me demandais si j’allais tenir. 3 séances d’une heure, ça me paraissait super long ! J’avais plutôt l’habitude de faire des HIIT de 20 minutes. 3 x 1h… Puis 4 x 1h … Puis CINQ x 1h !! Un vrai défi pour moi !

Mais finalement, le premier cycle a été assez simple à suivre. Je me focalisais sur l’objectif « booty » que je voulais et j’étais déterminée. 

Lorsque le cycle 2 a commencé, j’étais contente d’intégrer les séances « Haut du corps » pour varier un peu. Et puis, c’est pendant le deuxième cycle que j’ai commencé à voir les résultats : abdominaux plus dessinés et fessiers qui commencent à se developper (Je pars de loin !)

Clairement, le troisième cycle a été le plus dure tant physiquement que mentalement. 5 séances d’une heure chaque semaine, c’est très lourd. Je les faisais le matin au saut du lit… 6h du mat… Il fait nuit… Il fait froid… Hop, debout. Une heure de musculation. Une douche et au boulot.

J’ai eu du mal à trouver la motivation alors j’ai fait appel chaque matin à la discipline ! Je n’ai jamais manqué une seule séance. Je suis très fière de moi pour ça. C’était un vrai challenge sur les deux dernières semaines car je commençais à trouver les entrainements vraiment fatiguant.

Et me voilà à la fin du programme. J’ai terminé l’intégralité de « Booty d’Enfer ». 48 séances de musculation plus tard, voici le résultat :

Bon là clairement, la lumière joue beaucoup mais faites moi confiance, j’ai vraiment moins de cellulite !

Les seuls points négatifs sur le résultat physique : mes quadris se sont beaucoup développés et je n’aime pas ça. Comme vous pouvez le voir, j’ai les cuisses plus « épaisses » maintenant qu’en septembre.  Mais ma cellulite s’est visiblement atténuée et ça c’est génial !

Je suis contente du résultat. Rien d’exceptionnel mais je commence doucement à me dessiner et à m’affiner. Mes fessiers sont un peu plus musclés. Et surtout, je sais faire certains exercices que j’étais incapable de faire au début du programme, c’est une vraie fierté !

Niveau poids, j’étais à 58 kg en septembre (Pour 1,66 cm) et je suis à 57 kg aujourd’hui. Très peu de différence et c’est bien normal : l’objectif n’était pas de perdre du poids mais de faire une « recomposition corporelle » -> perdre de la masse graisseuse et prendre de la masse musculaire.

Je suis fière d’avoir terminé ce programme. Les bénéfices ne sont pas que physiques. C’est très gratifiant de terminer un programme comme celui : je me sens plus forte niveau « mindset » 

Je ne vois pas « Booty d’Enfer » comme une finalité en soi mais plutôt comme l’amorce d’une nouvelle routine sportive. Je vais reprendre le programme à zéro et dès que les salles de sport seront à nouveau ouvertes, je compte bien y aller et me muscler avec des charges pour cibler les fessiers ! J’ai hâte !

Je réponds à vos questions posées sur Instagram :

« Le « plus » de cet entrainement ? » : tout peut se faire de chez soi, dans un petit espace. Il nécessite peu de matériel et c’est vraiment 100% musculation (pas / peu de cardio)

« Comment arriver à tenir sur la durée ? » En faisait appel à la discipline. Au début, on est très motivé, c’est normal. Mais assez rapidement, lorsque la fatigue se fait sentir et que les courbatures sont douloureuses, on a envie d’arrêter. N’arrêtez pas ! Faites place à la discipline. Suivez les séances les unes après les autres sans vous poser de question, en vous concentrant sur l’objectif final !

« Le boule en vaut-il le prix ? » Oui. Et non. Si vous pensez avoir le boule de Kim K en trois mois, vous serez forcément déçues. Si vous achetez ce programme comme une amorce d’un nouveau style de vie, alors oui ! GO, ça vaut le coup. Il est top et super bien conçu.

« Est ce que le programme est payant ? » Oui évidemment ! Un tel programme nécessite beaucoup de travail. Il vaut 137€. Il est souvent en promotion (à 87€) Alors oui clairement, c’est un budget énorme ! Vraiment énorme. Mais si vous ramenez le tarif à la séance, ça vous fait moins de 3€ la séance et cela inclut le programme alimentaire, toutes les vidéos des séances filmées, la liste des courses. Franchement, c’est raisonnable.

« Qu’est ce qui était le plus dur ? » Me lever à 6h du matin, 5 fois par semaine pour faire les 5 séances du troisième cycle avant d’entamer ma journée de travail !!! 

« Est-ce que tu faisais d’autres séances en complément ? » Croyez-moi, lorsque vous avez terminé vos 5 séances de la semaine, vous n’avez ni l’énergie, ni l’envie de faire quoique ce soit d’autre ! J’ai juste gardé 1 ou 2 sorties en course à pied (5 à 8 km) et beaucoup de marche au bois, pour le plaisir !

« As-tu pratiqué des étirements fessiers ? » Oui tous les jours, avant et après les séances ! C’est recommandé dans le programme !

J’espère que cet article vous aura motivé ! N’hésitez pas si vous avez des questions ! J’y répondrai avec plaisir.

15 commentaires sur « J’ai terminé le programme Booty d’Enfer (+ photos avant / après ) »

  1. super article, merci d’avoir pris le temps de nous faire ce compte rendu, et bravo pour ta persévérance et le résultat est juste magnifique

  2. Coucou ! Superbe évolution 😍
    Après le programme si on diminue la fréquence des entraînements (moins de 5 séances par semaine) perd-on les résultats obtenus ?
    Te sentirais-tu de continuer autant de séances ? 🙂

    1. Coucou Eléonore ! Alors d’après ce que j’ai compris avec la créatrice du programme, si on continue à faire 3 séances par semaine, on garde les résultats obtenus ! Je compte donc faire chaque semaine 3 séances du programme (+ deux runs pour le plaisir !) Belle journée !

  3. Coucou!
    Quel est la difference de ce programme par rapport au Top Body Challenge ou encore le bikiny body guide ?

    1. Coucou ! Alors là pour le coup, ça n’a rien à voir ! j’ai testé les deux (TBC et BBG) et ce sont des programmes de HIIT et non de musculation. Le programme Booty d’Enfer est 100% muscu !

  4. Waouh on voit vraiment la diff!! Bravo! Ça donne envie parce qu’on voit que c’est efficace pour de vrai! Malheureusement j’ai tendance à avoir les cuisses musclées et je trouve ça très moche, avec un tel programme, sur qu’on me demandera si je suis prête pour les JO 😂🤣

    1. HAHAHA je comprends tellement ! C’est pour la même raison que j’ai hâte d’aller à la salle de sport et cibler les FESSES et laisser mes CUISSES tranquille ^^ Merci pour ton message ! ^^

  5. Merci Pauline pour ton retour explicite 👌 Ça donne envie ! Et bravo pour ton courage 💪 tu es motivante 😃 mille merci pour ce que tu nous offres chaque jour 🤗🤩😘

  6. Hello !
    Franchement tu es trop forte, félicitation pour ces résultats et pour avoir eu cette motivation sans faille !
    et Merci beaucoup pour ce retour je pense que ça doit aider pas mal de personne qui hésite à commencer ce programme !

  7. Ce n’est plus un booty d’enfer mais un BODY d’enfer que tu as là ! Tu peux être très fière de toi! Je sens que je vais m’intéresser à ce programme sportif…

  8. Etes-vous sûre que cette femme est coach sportive ? En allant sur le compte d’Alaia j’ai remarqué qu’elle n’a vraiment aucun muscle. Et qu’elle a du gras au ventre et aux fesses. J’ai donc de gros doutes sur son programme.
    Je ne voudrais pas me faire avoir avec une influenceuse bidon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.