Courir en ville

runcity1
Peut-etre avez-vous la chance de courir à la campagne, dans les bois, au bord de la mer… Habitant Paris, je cours principalement dans la rue, sauf lorsque je suis prise par un immense élan de motivation pour aller courir au bois de Vincennes!

Le running urbain est tendance et présente de nombreux avantages, comme celui de ne nécessiter aucune logistique: on sort de chez soi et hop, c’est parti!

Si comme moi, vous courez en ville, voici le code à respecter!

Run4

Bien choisir ses horaires: Pour éviter les pics de pollution et la foule sur les trottoirs, privilégiez les sorties tôt le matin (je cours vers 6/7h) ou tard le soir, après 21h. Courir le matin présente de nombreux avantages: l’air est plus frais, il n’y a personnes dans les rue pour vous gêner, et vous commencez la journée par un bon entrainement !

La tenue: Le mot d’ordre est la visibilité! Pour éviter les accidents, portez systématiquement au moins un vêtement ou équipement  comportant des éléments dits « réflectifs » ou « fluorescents », c’est-à-dire avec du tissu réfléchissant lorsqu’il est exposé à la lumière. Un élément suffit, mais il est important que les autres usagers, piétons et voitures, vous voient.

Concernant les baskets, investissez dans une paire avec un excellent amorti: les chocs répétés sur le bitume ont des effets extrêmement traumatisants sur les articulations.

Séances spécifiques:  Mettez à profit les rues aux dénivelés sympas ou les escaliers pour réaliser vos entrainements. Pour ma part, j’aime courir aux Buttes Chaumont: le parc, très vallonné, permet un bon travail en côtes!

Baissez le volume sonore: Je cours toujours avec de la musique, cela me motive! Si vous êtes comme moi, veillez à garder un volume sonore suffisamment bas pour rester en contact avec votre environnement: vous devez entendre les voitures et les piétons pour percevoir à tout moment l’imminence d’un danger.

Prévoyez un billet de 10 euros ou votre carte de transport: vous n’êtes pas à l’abri d’une blessure ou d’un énorme coup de fatigue! Il m’est déjà arrivé de faire une sortie longue en rentrant du travail… Au bout de 10 km: gros coup de fatigue! Et biensûr je n’avais pas ma carte de transport pour rentrer… Le retour a été laborieux!! Depuis, je prends toujours ma carte de transport sur moi, ou un peu d’argent pour depanner.

Runcity3

Enfin, voici quelques conseils de bon sens, qu’il est toujours utile de répéter: Ne jeter rien. Par respect pour l’environnement, attendez de croiser une poubelle pour vous débarrasser des vos gels ou bouteilles d’eau vides.  Restez sur les trottoirs. Il est parfois tentant de descendre sur la chaussée pour doubler des piétons un peu trop lents… Ne le faites pas! C’est dangereux! Mieux vaut slalomer entre les piétons plutôt que de vous faire percuter par un véhicule! Enfin, respectez les feux tricolores. Encore une fois, vous éviterez tout risque d’accident et aussi un PV. Profitez des feux pour faire des montées de genoux ou quelques étirements!

Vous avez d’autres conseils? N’hésitez pas à les partager en commentaire!

36 thoughts on “Courir en ville

  1. Super article merci, j’ajouterai : choisissez bien votre tenue : ni trop courte ni trop decoltee par sécurité physique (projectiles, éléments dangereux…) et sécurité propre (certaines personnes mal attentionnée). Et bien choisir les quartier aux horaires atypiques. Continue comme cela tu me motives a fond 👍👍

    1. Excellent commentaire Anne! Tout à fait judicieux. C’est vrai que le matin, quand je cours seule et tôt, je fais attention à rester sur des « grands axes » et à éviter les petites rues trop désertes. Merci beaucoup! 🙂

    2. C’est sûr! Surtout après 21 heures!
      Ensuite on a pas forcément le choix de courir aux « bonnes heures ». Ici je ne peux courir qu’à la pire heure niveau pollution : 18 h et le week end où j’en profite pour courir tôt. Heureusement qu’il y a beaucoup de verdure à Bruxelles sinon je m’asphyxierait.

      Chouette article en tous cas 🙂

      1. et oui, donc je m’en cantonne à deux fois à 8 h et une fois le w-e 🙂 mais ça va bientôt changer avec des horaires de boulot de soirée où je vais être obligée de courir à 5h30 >< (du mat)

  2. Merci pour cet article, il tombe à pic ! Aprés un déménagement en pleine ville je me remet à la course et privilégie une sortie matinale, vers 6h car je dois partir de chez moi assez tôt piur le travail. Comment t’organise tu pour les sorties très tôt le matin (je me demande s’il faut que je dorme avec vêtement de course lol, car j’ai vraiment besoin de 8h de sommeil). Merci pour ta réponse et à bientôt !

    1. Bonjour Rose, merci pour ton commentaire! Quand je cours le matin, je prépare toutes mes affaires la veille. Je saute du lit, hop je m’habille. Je bois un thé et je mange une page de fruit pour avoir un peu de sucre. Et je file (en gros 10/15 minutes après m’être levée) Je petit-dejeune en revenant de courir (pour ne pas a voir à attendre le temps de la digestion!). A bientôt!

    1. Oui je comprends! Mais je reste sur des grands axes et je pars du principe que je cours plus vite et surtout plus longtemps que mes éventuels agresseurs haha!! 😀

  3. J’ai vraiment du mal à courir en ville moi, surtout avec les feux… et en habitant à Montréal avec toutes les routes quadrillées… il y’a tellement de carrefours à traverser que c’est vite pénible mais bon on a la chance d’avoir beaucoup de parcs aux alentours alors ça va ! (le plus démotivant reste la longue période de neige en fait 😉 )

    Amélie

    1. Montréal! Hooo mais tu m’écris de loin! 🙂 Ha oui je comprends, avec les routes quadrillées c’est un casse tete! En effet il vaut privilégier les Parcs! C’est tellement plus sympa. A bientot Amélie!

  4. J’ajouterais une petite chose à ces très bons conseils. Pour les filles qui courent dans les grandes villes ou qui ne se sentent pas très en sécurité, variez les jours et les horaires de vos courses. Cela vous évitera peut-être de vous faire accoster de manière importune. Et puis, si vous vivez seule, essayez toujours de prévenir une copine ou un proche. Cela rassure souvent 😉

  5. Je cours également en ville et c’est vrai que quand tu dois rentrer à pied pour une quelconque raison et que tu es loin de chez toi, ça devient très vite compliqué.. Ahaha ! En tout cas merci pour ces judicieux conseils ! 😉
    Bisous !

  6. Moi j’ajouterais s’attacher les cheveux
    Pcq je pourrais pas courir avec les cheveux qui volent ou se collent sur ma peau ou mon visage (ça éviterait presque des accidents hein ahah, les miens se foutent toujours devant mes yeux du coup maintenant toujours un élastique ahah)
    http://www.mademoisellevi.com

  7. Super article ! Je me suis remise à la course et j’habite également en ville (Lyon) et effectivement le conseil de la carte de transport on n’y pense pas forcément mais c’est parfois bien utile au cas ou 😉

  8. Très bon article pleins de bons conseils (comme tout ton blog en fait!)
    J’ai la chance d’habiter en plein centre ville (Nantes) et de pouvoir courir sur chemin, au bord de l’eau et entourée par les arbres à 5 min de la maison mais les mêmes conseils s’applique car beaucoup de vélos et on est pas à l’abri d’un accident quand même !

    Sinon je m’assure de TOUJOURS faire savoir à quelqu’un de mon entourage avec le kilométrage et le temps que je pense faire, et vers où je vais courir par sécurité. 🙂

    En tous cas ton parcours est un vrai exemple, bravo à toi !! 😉

    1. Merciii pour ton message 😀 Tu as completement raison de prévenir quelqu’un quand tu pars courir! (moi je vis seule alors je peux juste prévenir mon chat haha!!)

  9. Vivant en métropole lilloise, je confirme tes petits conseils ! Surtout le dernier : je prends toujours soit ma carte de transport, soit mon porte-feuille. Avec toujours quelque chose à manger et à boire. Autrement, je ne suis pas totalement rassurée, surtout quand je sais que je vais partir courir au moins 7-8km !

  10. je cours pour m’affiner, mais au contraire j’ai peur de faire grossir mes muscles et grossir au dessus de ma graisse au niveau de mes cuisses mollets fesses.. Je cherche à la faire fondre et d’avoir une jolie silhouette. Qu’en penses-tu ? En combien de temps je peux réussir à m’affiner? Sachant que je vais 3x par semaines pendant 35 minutes depuis plus de une semaine

    1. Bonjour Eva, en courant ton organisme va puiser dans ses reserves et donc tu vas t’affiner. Patience, il faut 3/4 mois avant de commencer a voir de jolis résultats. 🙂

  11. Super article, moi qui ai déménagé en ville il y a 3 ans maintenant, je n’ose pas trop courir dehors mais ton article motive 😊 J’ai cependant une petite question qui va sûrement te paraître bête mais comment fais-tu pour emmener à boire ? C’est ce qui me gêne le plus dans la course à pied à l’extérieur ! Merci d’avance pour ta réponse ! 😊

    1. Soit je prends une petite bouteille que je garde à la main, ca ne me derange pas mais je sais que beaucoup de gens n’aiment pas. Sinon j’ai un ceinture bidon ou une petite gourde qui se fixe dans la main avec un élastique (regarde sur Irun.fr ils ont les deux 😉 ) A bientot!

  12. merci pour tes conseils! moi je prends toujours ma carte d’identité (en cas de souci) et une barre de céréales ou de pâte de fruits (en cas de malaise). Je n’avais pas pensé à la carte de transports mais je crois que je le ferai maintenant!!

Laissez moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s