Running: bien gérer la fin d’année

image

Après une année chargée en entraînements et en compétitions (j’ai couru mon premier marathon en avril) j’ai décidé de faire une coupure hivernale.

Pour savoir si vous devriez, vous aussi, faire une pause, posez-vous ces questions: êtes-vous moins motivés ? Etes-vous souvent fatigués ? Avez-vous eu une année chargée en préparations et en courses ? Si oui, vous devriez également penser à faire un petit break!

Psychologiquement, mettre la pratique du running de côté pendant quelques temps permet de retrouver l’envie et la motivation. Je sais que lorsque j’arrête quelques jours, il arrive toujours un moment où je me dis « j’ai hâte d’aller courir, vivement que je reprenne » !

Physiquement, la pause est aussi essentielle. Elle permet d’effacer les traumatismes engendrés par la course. Les muscles et tendons, sollicités toute l’année, récupèrent.

Pendant cette coupure, l’organisme va assimiler les efforts fournis pendant l’année et valider les progrès du runner. C’est parfait pour être certain de commencer la nouvelle saison au meilleur de sa forme.

Combien de temps faut-il s’arrêter ? Une à deux semaines, c’est l’idéal. Cette durée permet au corps de se régénérer. Au-delà de quinze jours, vous risquez de perdre vos acquis, ce que vous paierez à la reprise !

img_2952

img_2951

Je porte: Sweat à capuche Carla BikiniLegging lon Carla BikiniBaskets Skechers

Je partage avec vous mon programme pour cette fin d’année:

BREAK: 10 jours sans running (dont 8 jours sans aucun sport)

REPRISE: DU SPORT Une semaine pour reprendre doucement l’activité sportive à travers la pratique d’autres disciplines. Moi, j’ai choisi le vélo. Je vais chez Kiwill, un centre de cycling indoor. Vous pouvez également aller à la piscine. La reprise doit être progressive. Si vous vous entrainez quatre fois par semaine en temps normal, deux séances suffiront.

REPRISE DU RUN: Une à deux semaines pour reprendre tranquillement le running. Je ferai deux sorties par semaine. Je parle vraiment de simples footings en endurance fondamentale. La pratique du vélo ou de la natation peut-être prolongée pour booster l’entraînement tout en préservant les articulations.

Aujourd’hui, j’en suis à la deuxième phase. Je vais donc reprendre la course à pied en début de semaine prochaine, tranquillement. Et j’ai hâte !

Et vous, pratiquez-vous la coupure hivernale?

4 commentaires sur « Running: bien gérer la fin d’année »

  1. On va dire que je sors juste de ma coupure hivernale… 10-12 jours sans sports à mon retour de Tenerife… Reprise cette semaine ! On se remet en jambes au mois de décembre pour être prête à attaquer la prépa marathon début janvier !!

  2. Hey,
    En voilà un article motivant ! Moi pas de pause et encore moins ralantis 🙂 j’ai juste sortis mes cachets oreilles et mes paires de gants 😉
    Tu peux me retrouver là @passionnement_addict (insta)

Laissez moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s