Running: blessure, soins, reprise (+ concours !)

J’espère que vous allez bien ! Je suis heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour aborder une thématique sur laquelle vous avez de nombreuses interrogations : la blessure !! J’ai regroupé toutes les questions que vous m’avez envoyées par mail et surtout sur Instagram.

Avant de répondre aux questions, je souhaite rappeler que je ne suis pas médecin, ostéopathe, podologue ou kiné. Je ne suis donc pas en mesure de vous donner des conseils personnalisés sur votre blessure. Chaque corps et chaque blessure est unique. Si vous êtes blessés, je vous encourage fortement à consulter un médecin ou kiné du sport !

« Qu’est-ce que tu as comme blessure ? »

Depuis le marathon de Paris 2016, j’avais les genoux très douloureux à chaque sortie de running. J’ai consulté plusieurs ostéopathes qui n’ont rien pu faire pour moi. Mon médecin généraliste me recommandait uniquement des anti-douleurs. Les mois passants, je me suis « faite » à l’idée: j’ai mal aux genoux quand je cours, quand je marche, quand je descends les escaliers et même quand je dors. C’est un fait. Je pensais que personne ne pouvait rien pour moi !

En novembre 2017, je rencontre les kinés du cabinet Koss. Ce jour-là, j’y vais pour un mal de dos. Pendant la consultation, la discussion dérive sur mes douleurs aux genoux. Mon kiné me recommande un excellent médecin du sport. Je prends rendez-vous : scanner et IRM dans la foulée.

Le verdict tombe : Deux tendinites du fascia lata, lésions du ménisque, inflammation osseuse et entorse à la cheville. Au programme : interdiction de courir et 20 séances de rééducation chez le kiné.

« Je suis blessée et démoralisée, est-ce que ça t’a fait ça aussi ? »

Pour être honnête, non ! Après des mois à souffrir, j’étais heureuse de savoir enfin ce que j’avais exactement, de mettre un nom sur la blessure.

Evidemment, ne pas courir pendant plusieurs semaines m’a beaucoup manqué. Mais j’ai pratiqué d’autres sports pour compenser:  Je marchais beaucoup, j’ai fait l’acquisition d’un vélo, j’ai redécouvert le yoga.

Je suis toujours restée positive. Dans ma tête, je me disais « J’accepte le fait d’être blessée. à partir de maintenant, je prends soin de moi pour être au top de mes capacités par la suite ! »

« Quels soins as-tu suivi ? »

Depuis début janvier, je vais chez le kiné. Les premiers temps, j’y allais deux fois par semaine. Aujourd’hui, j’y vais une fois tous les sept jours.

Nous avons commencé par des soins type massages, ventouses, crochets, ondes de chocs. Les premières séances étaient très douloureuses. J’ai beaucoup souffert, mais je constatais une légère progression entre chaque séance, ça m’a aidé à tenir !

Ensuite, nous sommes passés à la phase de renforcement musculaire. Certaines séances étaient dédiées à la pratique d’exercices de musculation.

J’ai également une routine  à faire à la maison chaque jour pour muscler mes pieds et mes fessiers.

Au-delà de ça, j’ai suivi de nombreux conseils donnés par les kinés du cabinet Koss:

  • Boire beaucoup d’eau
  • Glacer la blessure
  • Faire des séances de Foam Roller après chaque entraînement
  • Faire de vraies séances d’étirements  (et non pas 10 secondes par muscle comme je faisais avant ^^)
  • J’accorde énormément d’importance à la récupération : je me masse avec de l’Arnica, je dors, je fais des cataplasmes d’argile.

Bref, je fais TOUT pour aller mieux ^^

« Peux-tu partager ton programme de reprise de course à pied ? »

Malheureusement non. Mon programme a été fait sur mesure pour moi, en fonction de ma blessure. Je ne peux donc pas le partager. Chaque blessure étant unique, cela n’aurait aucun intérêt pour vous 😉

Je peux tout de même vous dire que j’ai repris trèèèès lentement la course à pied !! Au début, je courrais un ou deux kilomètres seulement. Les distances ont augmenté très progressivement pour habituer mes genoux à l’effort. Aujourd’hui, en moyenne je cours 5 à 7 km (après deux mois de reprise)

Je précise aussi que mon kiné m’a appris une nouvelle technique de course. Je ne pensais pas qu’il fallait apprendre à courir. C’est inné, non ? Et bien, non !

Je dois suivre un rythme imposé. J’ai appris la bonne manière pour dérouler le pied et engager l’ensemble du corps. Depuis que je suis tous ces conseils, je ne souffre plus !

Si vous rencontrez des problèmes similaires aux miens, je ne peux que vous encourager à consulter un médecin et kiné du sport : ça change la vie !

« Sur tes sorties en course à pieds, est-ce que tu marches ? »

Oui ! Sur les conseils de mon kiné, j’alterne marche et course depuis le début de ma reprise . Au début, j’ai trouvé ça un peu « vexant ». J’avais l’impression de tricher quand je marchais et je me sentais capable de mieux que ça ! Maintenant, j’ai compris que cela fait vraiment parti de la rééducation. J’ai vu ma progression ces dernières semaines et je suis contente d’avoir respecté cette consigne ! ça m’a beaucoup aidé ! (Et ça m’aide encore aujourd’hui ! )

Tenue Asos Collection 4505

« Je suis blessée, je n’ai plus le droit de faire de sport. Je lutte pour ne pas prendre de poids. As-tu un conseil ? »

J’ai reçu ce message plusieurs fois sur Instagram et je dois avouer que je comprends à 100% ! Pour ma part, comme je le disais un peu plus haut, j’ai essayé de compenser avec d’autres sports plus doux. Mais les premiers temps, je n’avais le droit à aucun impact. On ne va pas se mentir : une heure de yoga doux n’a pas le même effet sur la silhouette qu’une heure de running !

Résultats : j’ai pris 4 kilos en 6 mois. C’est logique, je suis passée de 40km de running par semaine à .. ZERO ! Forcément, ça se ressent sur la balance ^^

Certes, j’aurai pu modifier mon alimentation, manger moins pour « compenser ».. Mais je ne suis pas du tout dans cet état d’esprit ! J’ai préféré prendre soin de moi et continuer de manger équilibré comme avant.

Je ne me mets pas de pression. Depuis que j’ai repris la course à pied, j’ai perdu 1,5 kg. Je sais que le reste partira tout doucement dans les semaines à venir.

Lorsqu’on est blessé, il faut savoir être indulgent et bienveillant avec soi-même. C’est le seul conseil que je pourrais donner 🙂

« Tu ne souffres plus ? »

Ma blessure n’est pas soignée à 100%. Il y aura toujours une fragilité. Il y a des hauts et des bas. Globalement, je vais beaucoup mieux. Disons que 80% des runs sont sans douleurs et pour les 20% restants, la gêne revient. Je n’ai pas aussi mal qu’avant mais dans ces cas là, je m’écoute et j’arrête le run.

Je sais que j’en ai encore pour quelques temps avant d’être 100% remise. Ce n’est pas grave ! Je prends mon temps, je me soigne. J’ai déjà énormément progressé. Et puis l’essentiel pour moi est de pouvoir courir, même un petit peu ! Mon prochain « gros » objectif est de courir une course de 10 km au printemps ^^

CONCOURS !

Qui dit reprise du running dit course !

Paris accueille du 2 au 6 mai 2018 la quatrième édition de la No Finish Line Paris® by Siemens, la première course solidaire et non stop soutenant les enfants. Objectif ? Parcourir le circuit de 1300 mètres autour du Champs de Mars, autant de fois que désiré, en marchant ou en courant. Chaque kilomètre parcouru permet de reverser 1€ à la Chaine de l’Espoir. Cette association humanitaire française vient en aide aux enfants démunis dans plus de 30 pays (Afrique et Asie du Sud Est principalement). Les missions principales de l’association concernent les domaines de la santé et de l’éducation.

J’y participerai et je compte sur vous pour y être aussi ! Courons solidaire ! Les inscriptions se font ici.

Je vous propose également de remporter trois dossards pour cette course ! Pour participer, il suffit de commenter cet article (N’oubliez pas de laisser un mail valide !)

Concours ouvert jusqu’au mercredi 25 à minuit !

 

EDIT 26/04/18 : Les gagnantes du concours ont été contactées par mail 🙂

12 commentaires sur « Running: blessure, soins, reprise (+ concours !) »

  1. Toujours au top tes articles Pauline ^^
    Celui-ci je l’attendais hihi j’étais curieuse d’en savoir un peu plus sur ta reprise.

    Avec plaisirs participe au concours pour la course ! Ce serait pour quel jour entre le 2 et 6 mai?

    Gros bisous à samedi 😘😘

    1. Coucou Audrey ! Merci pour ton message ! En fait une fois que tu as ton dossard tu cours quand tu veux sur le 5 jours ! Tu peux même y passer plusieurs fois !! 😀

  2. Coucou!
    Un article très intéressant, j ai également une douleur que j ai négligé plusieurs mois, je suis suivie par une ostéopathe et pour le moment ça s’arrange…j’en étais venu à boiter les lendemains de sorties running😕.
    Ne pas s’habituer à la douleur et la prendre en compte c est tjs difficile.
    Je joue pour un dossard pour la no finish Line courir sans stress du chrono mais avec l’ambiance des jours de course c est toujours top😊.

    1. Moi aussi je boitais après un run !! On a trop laissé trainer, pas bieeeen !! ^^
      Oui il va y avoir une super ambiance sur cette course ! Détente !! Merci pour ta participation !

      1. Avec plaisir ! Oui je vais y aller deux fois ! Le vendredi matin et une seconde fois mais je ne sais pas encore quand 😉

  3. contente que tu reprennes!! et oui comme je te comprends je suis passée par là pour une autre blessure (tendinites aux deux tendons d’Achille, oui j’avais peur qu’il y ait un jaloux) mais des mois sans sport à impact…
    Petite question: tu as réappris à courir, je viens de la piste et il m’est impossible de courir sur le long comme je courrais sur piste (attaque médio-pieds) pourrais tu partager qq exos que l’on t’a donné à faire?

    une belle journée à toi

    bises

    1. Coucou ! Moi aussi j’ai une tendinite des deux côtés ! Pas de jaloux comme tu dis ^^
      Pour l’attaque du pieds c’est médio pieds en effet, sans écraser le talon. Mais pour l’instant j’ai du mal à garder cette technique sur plus de 5/7 km ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.