S’aimer vraiment ce n’est pas (que) s’aimer physiquement

S’accepter et apprendre à s’aimer, c’est la nouvelle tendance. On voit ça partout. Accepter son corps même s’il ne répond pas aux normes imposées par la société. On voit ici et ailleurs, des femmes montrer leur cellulite, leurs bourrelets, leurs fesses rebondies ou au contraire leurs os saillants et leurs veines bleutées sous la peau. Le message ? C’est NOR-MAL. 

Ça fait du bien de voir ça. Je suis la première à me dire «ha ouf, je ne suis pas la seule » 🙂

On est toujours soulagée de (ré) entendre que 95% des femmes ont de la cellulite. 

Mais il y a un truc qui me gêne avec cette tendance. Le message de départ est fort : apprendre à s’aimer comme on est. Mais je le trouve super limité. NOUS NE SOMMES PAS (QUE) NOTRE CORPS. Tout revient toujours au corps, au physique, au superficiel. Peu importe que la nana dise « Je suis ronde et je m’accepte » ou « J’ai un Healthy Lifestyle pour être bien dans mes pompes », tout est toujours ramené au corps.

Instagram (pour ne citer que ce réseau) propose essentiellement de la motivation liée au corps. On y voit des physiques parfaits ou contraire parfaitement imparfaits. On pense alors que c’est sur cette partie de nous, physique, qu’il faut qu’on travaille. Face à l’écran, deux réactions possibles : soit on se met au sport à fond pour aimer mieux son corps, soit on se dit qu’après tout, ces petites choses sont normales (cellulite, gras et tout le reste) et on travaille sur l’acceptation. 

Instagram propose peut de contenu pour apprendre à s’aimer vraiment. 

Apprendre à s’aimer (vraiment) c’est s’aimer inconditionnellement et totalement. Nous sommes tellement plus qu’un physique. Nous sommes notre physique (ok), mais aussi nos passions, notre façon de penser, nos valeurs, nos aspirations, nos croyances, nos qualités, nos défauts (et bien d’autres choses)…

C’est comme lorsqu’on est amoureux. On aime le physique de la personne évidemment mais on aime mille autres choses chez lui ou elle : sa voix, sa façon de penser, ses qualités, ses défauts, ses réactions, son rire. En revanche, n’êtes vous pas déjà tombé sur un charmant jeune homme, au physique irréprochable (ou une jeune femme) en vous disant « il / elle ne me fait ni chaud ni froid« . L’amour de soi, c’est pareil ! C’est bien plus que le fait de constater qu’on est beau / belle ! 😀

C’est pour cette raison que 1/3 de mon livre HEALTHY (mais pas trop) est dédié au développement personnel et à l’apprentissage de l’amour de soi. Quand j’ai écrit ce livre, je crois que j’en avais assez du superficiel, du travail uniquement sur le corps et j’avais besoin d’aller (et de vous accompagner) vers plus de spiritualité. 

Prendre soin de soi et s’aimer (vraiment) ce n’est pas qu’accepter ses bourrelets et sa cellulite  (parce que ça, c’est juste la vie !). C’est aussi apprendre à ne plus s’auto-critiquer, à investir du temps pour soi, travailler sa pensée positive, atteindre des objectifs de vie et bien d’autres choses encore. 

Quand on s’aime vraiment, on se respecte, on sait dire non quand il faut, on se donne les moyens d’atteindre ses objectifs, on vit ses passions sans se soucier du regard des autres, car on a confiance en soi. Et la vie devient tellement plus jolie. Chaque journée est intéressante. 

Travailler uniquement sur l’acceptation de son corps est vain dès lors que l’on n’est pas bien dans sa tête. L’amour de soi passe d’abord par un travail intérieur 🙂

Voici quelques petites idées d’actions à intégrer dans votre quotidien :

  • Lire (beaucoup !!) de livres de développement personnel. Plus on se plonge dans ce genre de livres plus la vie est vécue avec sérénité et plus on apprendre à vraiment s’aimer
  • S’écrire une lettre en se décrivant comme si on décrivait sa meilleure amie
  • Créer un tableau de visualisation pour se remémorer les objectifs à atteindre et se remotiver !
  • Lister chaque jour trois choses pour lesquelles nous éprouvons de la gratitude
  • Faire une liste de 10 choses (non physique) que l’on aime chez soi
  • Méditer (tous les jours !)
  • Créer son propre mantra (et se le répéter chaque jour pour s’apaiser )
  • Ecouter des podcasts positifs et inspirants

Qu’en pensez-vous ? 

Je vous souhaite un très joli week-end et je vous dis à bientôt !

Pauline

11 commentaires sur « S’aimer vraiment ce n’est pas (que) s’aimer physiquement »

  1. Oh merci pour cet article vrai et tellement bienveillant 🙂 C est surtout quand arrive l’été qu il faut rentrer dans un moule j ai remarqué.
    Même si je n accepté pas totalement mon corps (notamment mon petit bidon ^^), ton article est bienveillant. Prendre confiance en soi et s accepter est long chemin mais je suis prête à l accepter 😉
    Aurais tu des podcasts sur ce sujet à me conseiller?

    Merci et à bientôt!

  2. Coucou
    Tu as tellement raison et je note tes petites actions…
    Aurais tu des idées de livre?
    Qu’entends tu par mantra?
    As tu aussi des conseils pour méditer? Application….?

    Merciiiiiiii

    1. Coucou ! J’ai écris plusieurs articles sur la méditation sur le blog ! Je te laisse regarder 😁 et pour les livres : le défi des 100 jours de Lilou Mace, les livres de don miguel Ruiz, j’arrête de râler, miracle morning, ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une 😊✌️

  3. Je comprends tout à fait ton article. Seulement, il suffit de choisir ses abonnements ^-^ Pour ma part, je suis quelques naturopathes, une ou deux fitgirl, des yogi, des comptes positifs (newhabs est super par exemple) et un max de mamans (va savoir pourquoi, alors que je suis à peine étudiante x)) qui parlent beauté bio, saine, qui parlent de lifestyle zéro déchet, green, etc. Je n’ai quasi plus de corps parfait (par rapport à ce que veux la société) dans mon feed ! Ca fait un bien fou ^-^ Ah et je suis des blogueuses culinaires x) Donc, en soi, si on choisit bien ses abonnements (en limitant le nombre de fitgirl ultra mince, sèche et « parfaite ») et bien au final on travaille sur tout un tas de paramètres de sa vie ^-^ La richesse se trouve dans la multitude après tout ^-^ Puis les naturopathes, c’est top pour tout ce qui est « interne » je dirais ^-^

    Voilà, voilà ! Mais c’est un joli rappel que le physique n’est pas tout ^-^

    1. Je suis complètement d’accord avec toi, j’ai écrit un article à ce sujet il y a quelques mois (sur le choix et l’impact des comptes que l’on suit) mais malgré un gros tri, je constate que le message « apprendre à s’aimer » et souvent présent et toujours limité au physique 🤷🏻‍♀️

  4. Article intéressant. Merci Pauline !
    Les réseaux sociaux font tellement de mal et deviennent culpabilisants. Même en choisissant ses abonnements, je trouve qu’on est en permanence en train de se comparer aux autres … j’ai eu beau supprimer un certain nombre de comptes que je trouvais trop culpabilisants. Les fit girls notamment ou bien celles et leur sourire colgate « regardez ma vie parfaite » alors qu’on connaît si peu d’elles, on les juge, on les maudit alors qu’elles ont aussi des soucis perso mais pas étalés sur la toile !
    Je ne me suis jamais vraiment aimé que ce soit physiquement ou psychologiquement. Je m’accepte en me disant que si mon mari et mes amis m’aiment c’est que je ne suis pas si pire que ça …
    Instagram nous rend tellement cruel avec nous-mêmes. C’est vrai qu’il y a peu de contenus écrits mais ce n’est pas son objectif premier. C est un réseau social basé sur l’image, peut-on vraiment lui reprocher sa superficialité ?

    1. Oui c’est très bien dit, c’est un réseau basé sur l’image ! Donc forcément un peu « superficiel ». Et pourtant je suis de plus en plus de personnes qui proposent des contenus sur le bien-être, le développement personnel, la naturopathie. Toujours avec bienveillance. Une vraie bouffée d’oxygène ! Merci beaucoup pour ton message 🙂

  5. Merci pour cet article ! il mets du baume au coeur 🙂 j’apprends à m’aimer de pluse n plus… même si il y a des jours ou lorsque je me lève, c’est deja plus difficile :/

  6. Bonjour j ai beaucoup aimé votre article mettant en avant le fait qu il n y a pas que notre corps qu on doit aimer. On est tellement autre chose !
    Mais aussi accepter un nouveau corps un nouveau cerveau après une maladie des traitements n est pas le plus facile et tes petites idées d action sont de bonnes astuces pour y parvenir je vais m y mettre !
    Et aussi tes lectures

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.