Digital detox (ce que j’ai appris en 15 jours sans réseaux sociaux)

Coucou les ami(e)s !

Me voici de retour après 15 jours de digital detox ! Cette pause m’a fait beaucoup de bien et je me sens motivée pour attaquer la rentré 🙂

J’avais déjà réalisé une digital detox de 8 jours en août 2019 et j’avais adoré cette coupure.

C’est très apaisant de s’éloigner momentanément des réseaux sociaux. J’ai essayé  de réitérer l’experience pendant le confinement mais j’ai relativement mal vécu la detox. Enfermée dans une petit appartement parisien, le téléphone (et surtout les réseaux) étaient ma seule fenêtre sur le monde. Bilan des comptes : j’ai tenu tout juste 24h sans téléphone !

Cet été, j’ai coupé mes réseaux sociaux le 15 aout et me voici à nouveau « en ligne » le 30 soit 15 jours sans connexion. Lorsque j’ai annoncé cette pause sur Instagram, vous avez été nombreux à me dire que vous trouviez cela « courageux » et à me demander des conseils !

Tout d’abord, j’ai un rapport particulier au réseaux sociaux, et surtout à Instagram. Ils font partie de mon travail et je me sers de ces « outils » plusieurs heures par jour. Je publie des photos, des stories, des textes et je réponds à tous les commentaires. Vraiment  TOUS les commentaires ! Matin, midi, soir, semaine et week-end, il n’y pas de pause quand on est instagrameuse / blogueuse. On emmène son travail partout avec soit.

J’adore ce que je fais. J’aime tellement échanger avec vous. J’entretiens au maximum la communication avec ceux qui m’écrivent.

Mais cela empiète beaucoup sur le temps que j’accorde à mes proches et le temps que je m’accorde à moi-même.

Cette pause estivale est donc la bienvenue pour faire un petit « reset », tout couper, me concentrer sur l’essentiel. Cette année est d’autant plus particulière que je déménageais fin août et j’avais besoin de temps pour trier, ranger, faire mes cartons puis les déballer dans mon nouveau « nid » !

COMMENT FAIRE UNE DIGITAL DETOX ?

Anticiper votre digitale detox

Prévoyez une période pendant laquelle vous ne serez pas trop sollicité par le monde extérieur ! Préférez le week-end ou une semaine de vacances et prévenez votre entourage que vous ne serez pas disponible.

Ensuite, marquez la date dans votre agenda pour ne plus en changer !

Supprimer les applications

Un seul conseil : supprimez les applications de votre téléphone ! Si vous vous dites « pendant X jours, je ne vais pas sur Instagram » sans supprimer l’application, il y a fort à parier que l’envie sera trop forte et que vous finirez par cliquer sur la célèbre icône !

Moi, je supprime complètement toutes mes applications de réseaux sociaux (à part Strava car je continue de courir pendant ma detox !)

Les premiers jours, chaque année, je continue de cliquer sur l’icône par reflex, sauf qu’il n’y a plus d’icône ! Et à chaque fois, je me dis « ha oui quand même ! »

Puis les deux, trois premiers jours passent et là…. le bonheur ! Je n’y pense plus du tout et surtout j’oublie complètement mon téléphone. Plus de téléphone sur la table pendant les repas, plus de téléphone dans les mains quand un proche me parle. Je suis tout simplement libérée !

Commencer par des minis detox

Si l’idée de vous éloigner de votre portable vous angoisse, commencez par une durée plus courte. Un week-end sans téléphone peut être une bonne première experience ! Ou pourquoi pas tous les premiers dimanches du mois ? Ça vous fera beaucoup de bien également !

LES BIENFAITS DE LA DIGITAL DETOX

Nourrir sa créativité

Ces 15 jours m’ont donné le temps de developper milles idées. Chaque jour, je pensais à des idées de photos, de recettes, de réels pour instagram ou d’articles à partager sur le blog.

Quelle que soit votre activité, je pense que cette pause peut permettre à votre tête d’imaginer et de developper plein de belles idées ! C’est un véritable booster de créativité.

Etre plus productif

J’ai fait tellement de choses pendant ces 12 jours : j’ai rédigé énormément d’articles pour le blog et pour mes clients, j’ai préparé des illustrations pour mon compte @my_little_moods, j’ai préparé mon déménagement et installer toutes mes affaires dans mon nouveaux logement. Je me suis rendu compte du temps passé (et un peu perdu également sur les réseaux sociaux) lorsqu’on interrompt une tâche pour checker instagram.

Pas de téléphone = pas d’interruption = plus de productivité !

Prendre du temps pour soi

Je passe en moyenne 20h par semaine sur mon téléphone dont 14h sur Instagram… C’est un outil de travail, c’est normal d’y passer beaucoup de temps. Mais je vous laisse imaginer ce qu’il se passe dans ma tête et dans ma vie lorsque je n’utilise plus (ou peu) mon téléphone ! J’ai consacré toutes ces heures de liberté à lire, voir des films, passer du temps de qualité avec mes proches. J’avais la sensation d’avoir des journées qui avaient plus de sens. Je me suis sentie ancrée dans ma vie !

Dormir

Naturellement, je me suis couchée beaucoup plus tôt tous les soirs. Qui n’a jamais scrollé son téléphone juste avant d’aller dormir, pour se rendre compte deux plus tard que « ho mon dieu, il est 00h30 !! »

Pas de portable = dodo tôt !

J’ai aussi repris l’habitude de faire une petite sieste de 20 à 30 minutes après le déjeuner. Quel bonheur d’avoir du temps devant soit pour une bonne cure de sommeil.

Je vous souhaite de vivre cette experience. C’est vraiment quelque chose à faire de temps en temps !

Et vous ? Avez-vous déjà tenté une digitale detox ? Est-ce une expérience qui vous tente ?

Belle journée,

Pauline

Un commentaire sur « Digital detox (ce que j’ai appris en 15 jours sans réseaux sociaux) »

  1. Une petite digitale détox ça fait un bien fou de temps en temps, je vais juste un peu plus loin, je coupe tout(téléphone, tablette, ordi), mais pour un weekend seulement, je suis jamais arrivé à faire plus longtemps.Bon j’avoue que ça fait très longtemps que j’en ai pas fait, il faudrait remédier à ça!
    En tout cas merci pour ton retour je vois que ça t’a fait beaucoup de bien

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.