5 astuces pour augmenter son métabolisme

Il y a quelques jours, j’ai regardé sur Youtube la vidéo d’un sportif. Il expliquait qu’il était en surpoids quelques années auparavant. Il avait décidé de se reprendre en main et s’était mis à la course à pied. Malgré des mois d’effort et une pratique régulière, il avait obtenu peu de résultats. Il avait alors fait des recherches et compris que son métabolisme était trop bas. Après l’avoir boosté, ses kilos en trop s’envolèrent. Je me suis donc mise en recherches d’informations sur le métabolisme

Le métabolisme est le processus de transformation par lequel nous brûlons des calories. Plus il est élevé, moins on stocke. Autrement dit, une personne ayant un métabolisme bas aura tendance à prendre du poids. À l’inverse, une personne ayant un métabolisme élevé pourra manger plus sans grossir. Et c’est ça qui nous intéresse ! Voici quelques astuces pour stimuler et booster votre métabolisme.

1-Misez sur les bons aliments

Certains aliments permettent d’augmenter le métabolisme. Nous avons tout intérêt à les intégrer dans notre alimentation !

L’huile de coco est excellente. Elle permet de brûler jusqu’à trois fois plus de calories, 6h après le repas. Elle tient bien la cuisson, vous pouvez l’intégrer dans vos recettes. Il existe de l’huile de coco sans goût afin de se marier aux plats salés

Le thé vert contient une substance appelée catéchise qui stimule le métabolisme. J’en bois plusieurs tasses par jour (en dehors des repas pour ne pas bloquer l’absorption du fer)

Les oléagineux, et le poisson, sont d’importantes sources d’acides gras oméga-3, qui aident à réduire les taux d’une hormone appelée leptine. Quand le taux de cette hormone baisse, le métabolisme s’accélère et la dépense de calories augmente.

2-Mangez plus de protéines

On le voit partout sur les profils Instragram de la « FitFam » : Protéines, protéines, protéines ! Et ce n’est pas sans raison ! L’apport en protéines aide à entretenir la masse musculaire et donc à combattre un métabolisme lent. Viandes maigres, poissons, lentilles et tofu seront vos alliés minceur !

3-Faites du sport !

On n’y coupera pas, le sport est essentiel pour garder la ligne. Mais pas n’importe quel sport. Pour augmenter le métabolisme, il faut pratiquer une activité physique à haute intensité : HIIT, fractionnés, musculation. Ces sports engendrent l’afterburn effect : ils créent des fibres musculaires et permettent de brûler beaucoup de calories après la séance de sport. Plus l’effort est intense, plus l’afterburn effect s’installe dans le temps et plus le métabolisme augmente. C’est un cercle vertueux !

4-Fractionnez vos repas

Moins on fournit de carburant à l’organisme, plus il économise. En clair, on stocke du gras  ! La solution ? Mangez plus souvent en petites quantités afin de booster le métabolisme. Attention, on ne parle pas de grignotages ! Prévoyez 4 à 5 repas par jour : petit-déjeuner et déjeuner équilibrés, diner léger et un à deux en-cas (ex: 1 banane et quelques amandes)

5-Dormez !

Le sommeil régule notre sécrétion d’hormones et notre appétit, mais aussi notre métabolisme. Lorsque l’on dort peu ou mal, le corps est stressé et passe en mode « économie ». Pour remédier à cela, favorisez un sommeil réparateur, 7 à 8h par nuit, selon vos besoins.

On se couche tôt, on se bouge et on mange comme il faut. Voilà les clefs pour dynamiser son organisme  !

16 commentaires sur « 5 astuces pour augmenter son métabolisme »

  1. J’aime beaucoup ton article ! Je pratique déjà tes conseils mais c’est bien de se les remettre en tête !

    Des bisous

  2. Ton explication sur la leptine n’est pas tout à fait exacte… 😦

    La leptine : c’est l’hormone qui informe le cerveau de notre état de satiété. C’est elle qui nous permet d’arrêter de manger. Attention : un taux de leptine trop bas va bloquer l’utilisation des graisses par le corps, et il sera impossible de brûler de la graisse.

    Note importante :
    Les personnes qui suivent un régime bas en glucides voient leur taux de leptine chuter de plus de 50% après seulement 4 à 6 jours.

    Il donc indispensable de faire remonter le taux de leptine régulièrement pour pouvoir continuer à brûler de la graisse ! Le meilleur moyen pour ça, est de consommer une dose plus importante de glucides une fois par semaine pour relancer le métabolisme.

    (C’est ce que l’on appelle en musculation, le « cheat meal » ou le « cheat day ». C’est le repas triché ou carrément le jour triché)

    http://sain-et-naturel.com/la-leptine-est-la-raison-pour-laquelle-vous-ne-perdez-pas-du-poids.html

  3. Hello, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi pour la pratique d’un sport à haute intensité pour perdre du poids… En faisant une activité à haute intensité, le corps utilise les glucides et les protéines comme carburant énergétique. Alors qu’avec une activité à moins haute intensité, mais plus longue dans la durée, il puise dans les réserves d’acides gras…
    De même, la leptine est juste une hormone de satiété produise par le tissu adipeux. Si pas de leptine, pas de signal de satiété…
    Enfin, je ne suis pas certaine du rapport en acides gras omega-3 et leptine, mais les AG omega-3 sont surtout, et c’est ce qui est important à retenir, essentiels pour l’organisme car le corps humain ne sait pas les fabriquer. Ils sont importants pour le système nerveux et n’ont pas d’effet sur le système cardiovasculaire contrairement aux autres AG. Ils sont en effet contenus en majorité dans les oléagineux et les poissons gras comme le saumon.

    1. En faisant du HIIT, le corps continue de brûler des calories longtemps après l’effort donc c’est doublement efficace (ce n’est pas le cas pas exemple pour une séance de sport classqieu, sans changement d’intensité) Merci pour ton message 🙂

  4. le poisson n’est pas vraiment un oléagineux… ce terme désigne plutôt les fruits à coque (amande, noix, noisettes…) riches en huile végétale et effectivement riches en oméga 3 pour la plupart. Je classerais le poisson dans les protéines plutôt 😉

    1. HAHAHA oui merci je sais bien que le poisson n’est pas un oléagineux !! ^^Je disais « les oléagineux, tout comme le poisson » c’est la formule qui n’etait pas bonne, je l’ai changé !

Laissez moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s