Devenir accro au running quand on déteste ça

Il y a quelques jours, j’étais sur un salon. Je discutais avec une cliente et elle me dit « J’ai vu sur ton blog qu’avant, tu détestais courir. Est-ce que c’est vrai ? Parce que moi je déteste alors ça me donne de l’espoir! »

Oui, oui ! C’est bien vrai ! Je me suis mise à courir régulièrement en 2013 (wahou… le temps file.. 4 ans déjà -Smiley yeux écarquillés) Avant, je n’aimais pas courir, je n’aimais aucun sport d’ailleurs. Mais la course à pied était l’un de ceux qui me rebutait le plus. Être rouge écarlate, en sueur et asphyxiée, non merci, très peu pour moi.

Pourtant, depuis ce temps, j’ai parcouru des milliers de kilomètres, couru des dizaines de 10 KM, de nombreux semi-marathons et un marathon. Comme quoi, tout est possible ! Du coup, j’avais envie d’écrire cet article pour celles et ceux qui se demandent quels sont les « petits trucs » pour passer de « Je HAIS la course à pied » à « Tiens, je me lancerais bien dans une prépa marathon ».

Avoir le bon équipement

Pour commencer, forcément, je vous conseille d’avoir un minimum d’équipement. Lorsque j’ai débuté la course à pied, je courrais avec des grosses baskets moches et non adaptées à cette pratique. Je portais un gros jogging molletonné, un t-shirt d’homme pour cacher mes formes et un sweat qui finissait autour de la taille car j’avais trop chaud…

Forcément, l’expérience n’était pas fameuse et je n’avais aucune envie de revivre ça.

Pour apprécier la course à pied, vous devez vous sentir « bien dans vos pompes ». Inutile d’investir dans une paire de baskets à 150€ pour débuter. Certains magasins de sport (Décathlon par exemple) proposent d’excellents modèles d’entrée de gamme, à partir de 40€. Ils sont techniques, confortables et stylés, le top pour débuter ! Achetez-vous également une jolie tenue de sport pour vous sentir à l’aise et ne pas avoir trop chaud ou trop froid. Un brassard peu également être utile. Je vois certains coureurs avec le portable à la main et je me dis que ça ne doit pas être très agréable !

Vous êtes équipés, vous voilà dans de bonnes conditions pour démarrer !

Courir en extérieur

J’ai déjà essayé de courir en salle sur tapis… Mon dieu, je déteste ça  ! Je m’ennuie, ça sent la transpi… Essayez de courir dehors ! En ville ou à la campagne, il y a toujours moyen de trouver de jolis parcours. C’est motivant et appréciable d’avoir un beau paysage à regarder. Moi, j’adore courir sur les quais de Seine (de nuit, c’est magique) et voir défiler tous ces monuments incroyables. Essayez de trouver un parcours sympa dans votre ville. Vous pouvez également profiter des vacances pour commencer la course à pied dans un lieu plus « sympa » : bord de mer, petits chemins de campagne, montagne pour les plus courageux ! Vous aurez ainsi une expérience positive du running.

Combattre l’ennui

Je pense que la phrase que j’entends le plus souvent venant des « running haters » c’est « je m’ennuiiiiie » !! Je comprends ! Il faut donc trouver des moyens de s’occuper en courant ! Il y en a à pleins ! Voici quelques idées:

  • Courir avec un ami et papoter le long du trajet
  • Faire une playlist absolument génial à écouter. (Courir en musique, c’est indispensable pour moi !!)
  • Ecouter des podcasts sur une thématique qui vous passionne
  • Si courir en en endurance fondamentale est trop ennuyeux pour vous, essayez le fractionné !

Commencer doucement

En 2014, j’avais écrit un article sur les débuts en course à pied. Je vous laisse le relire, mais je tiens à attirer l’attention sur le fait qu’il est important de démarrer tout doucement (en vitesse et en durée de course). Moi j’alternais course et marche les premiers temps et cela a été très efficace !

Avoir un objectif

Je garde le meilleur pour la fin, mais je pense que ce qui m’a réellement fait passer de « grosse feignasse dans son canapé » à « marathonienne » c’est le fait d’avoir des objectifs. Lancez-vous un challenge !! Pour moi, le premier était de courir La Parisienne. 6km à l’époque, ça me paraissait inconcevable ! J’ai mis 6 mois à courir cette distance, mais je l’ai fait. J’étais super fière. Le fait de relever un challenge et atteindre un objectif était une énorme source de motivation. J’avais une raison d’aller courir. J’ai enchaîné avec un 10km un mois plus tard, un semi-marathon après 4 mois et un marathon deux ans après !

Allez, c’est à vous. Quel sera votre prochain challenge en course à pied ?!

12 commentaires sur « Devenir accro au running quand on déteste ça »

  1. Ton article me fait sourire car je me ressens beaucoup dans ce que tu dis au début! J’ai commencé la course il y a un mois et demi pour un challenge dans ma ville (environ 5km) de montées/descentes. Le « gros sweat d’homme qui finit attaché à la taille » c’est moi! Haha. Je n’aime pas forcement encore courir mais je suis quand même devenue « accro » et y vais 2-3x par semaine. J’espère qu’après avoir fait ma première course « officielle » j’aurai toujours la motivation de courir, peut être en m’inscrivant à un 10km, qui sait!

    1. 2 à 3 sorties par semaine après un mois et demi de running c’est canon ! Bravo, tu peux être fière de toi (je n’en faisait pas autant mois au tout début) A ce rythme tu vas cartonner sur ta prochaine course ! Félicitations pour ta motivation 🙂

  2. Moi je cours avec mon téléphone à la main, ça me saoule de devoir le sortir du brassard chaque fois que la musique qui passe me plait et que je veux changer ou que mon GPS merde et que mon appli de running s’arrête ^^ Ca va c’est pas trop emmerdant. Moins qu’une bouteille d’eau. Il parait qu’il faut emmener à boire dès qu’on part sur plus de 5 km mais ça pèse beaucoup trop sur mon bras, ça me donne des pointes dans l’épaule. Mon téléphone est léger lui :p

    1. Si tu aimes bien courir avec ton portable à la main, j’avais testé un truc génial de chez Decathlon, c’est un système de portage qui fixe ton smartphone sur ta main. En plus ça coutait moins de 4euros et c’était hyper pratique ^^ Pour l’eau, j’ai un camelbak pour les sorties longues, comme toi je déteste tenir la bouteille haha !

  3. Un super article ! J’ai commencé à courir il y a 1 ans et demi alors que je n’étais pas du tout sportive, c’était surtout pour perdre du poids. Je ne détestais pas ça, mais je ne pensais pas pas pouvoir aimer ça un jour. Et finalement, si!
    Après plusieurs 10 km et 2 semi-marathons, mon prochain challenge sera certainement un marathon en 2018! 😊
    Une fois encore, merci pour ta positive attitude !

  4. Je me reconnais tout à fait dans ton article ! Je n’étais pas hyper motivée pour faire du sport, puis j’ai commencé à aller en salle, puis à courir en extérieur : maintenant je ne peux plus m’arrêter !

  5. Dans le genre aussi, j’ai juste détesté mon épreuve du 3*500m au Bac et aujourd’hui, limite, j’aurais bien envie de la refaire ! 😂 On prend tellement vite goût à la course à pied !

  6. Comment se motiver à aller courir lorqu’il fait froid et nuit à 18h ? Je fini mes journées à 20h je suis KO et je trouve ça glauque d’aller courir seule… Merci pour l’idée des podcasts 🙂

  7. C’est une bonne idée de fractionner la course à pieds en marchant par moment. Dimanche dernier je suis allée marcher et si j’avais eu les vêtements adéquats j’aurais aimé courir parce qu’en vérité j’adore ça (surtout faire un sprint pour me défouler).

Laissez moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s