Bipolaire du rangement : mes astuces pour un intérieur organisé.

Je suis bipolaire du rangement. Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours alterné les phases de chaos organisationnel avec des périodes de maniaquerie. Mon coté rêveuse, bohème et un peu artiste tend à créer un espace chargé d’une multitude d’objets. Ceci dit, un intérieur désorganisé m’inspire la vie, la créativité et confère une sensation de cocon rassurant.

Parfois, ce bazar ambiant réveille la maniaque qui est en moi ! L’accumulation de désordre me met de mauvaise humeur et m’étouffe. Je me mets alors à tout ranger. Je trie, je jette, je fais le vide, je nettoie. J’ai besoin de faire place nette. Ma maman me dit toujours « ranger son intérieur, c’est ranger sa tête ! » Et c’est vrai que ça fait du bien !

Être une Docteur Jekyll et Mrs Hyde du rangement m’a permis de découvrir certaines astuces pour avoir un intérieur bien rangé, sans pour autant être minimaliste. L’ordre économise le temps et la mémoire dit-on !

Désencombrer par zones

La première étape est d’éliminer un maximum de choses. En commençant par désencombrer son intérieur, on s’assure moins d’efforts à fournir, et plus de place pour le rangement à venir. Allez-y pièce par pièce pour ne pas vous décourager ! J’ai moi-même effectué ce désencombrement l’été dernier. Pendant une semaine, je me suis dédiée à une pièce chaque jour, pendant une heure environ. Pour vous aider, voici quelques éléments à cibler en fonction de chaque espace.

Chambre : donnez ou vendez les vêtements que vous ne portez plus.

Salle de bain  : triez et jetez les produits de beauté ouverts depuis longtemps et ceux vides qui traînent dans la douche…

Salon : séparez-vous des livres auxquels vous ne tenez pas. Déposez-les dans le hall de votre immeuble. Un voisin sera peut-être ravi de découvrir de nouveaux ouvrages. Triez également les tiroirs encombrés de babioles !

Cuisine : jetez tout ce qui est passé de date dans votre frigo et profitez-en pour y passer un coup d’éponge ! Dans les placards, triez et jetez les denrées périmées. On en a toujours plein ! (Regardez les pots d’épices par exemple !) Gardez les bocaux vides pour y ranger vos graines, farines et noix.

Voilà ! Ce qui est fait n’est plus à faire !

Savoir se séparer de ce qui n’a pas servi depuis longtemps

De manière générale, lors de votre désencombrement, posez-vous cette question : est-ce que cet objet ou vêtement m’a servi pendant les six derniers mois ? Non ? Il y a fort à parier que vous pouvez vous en passer ! Si vous hésitez pour un vêtement, gardez-le dans une boîte. Les vêtements qui sont toujours dans cette boite trois mois plus tard peuvent être donnés ou vendus.

Adopter la  méthode de rangement de Marie Kondo

Dans son livre « La magie du rangement », Marie Kondo nous enseigne comment mettre de l’ordre dans notre intérieur pour changer de vie. L’une des astuces que j’ai retenu et mise en pratique est la façon dont elle propose de plier ses vêtements dans les tiroirs.

« Le but est de plier chaque vêtement afin d’obtenir un rectangle. Commencez par replier vers le centre chaque côté du vêtement, dans le sens de la longueur, puis rentrez les manches afin d’obtenir une forme rectangulaire. La manière de plier les manches importe peu. Ensuite, prenez une extrémité du rectangle et repliez-la vers l’autre extrémité. Puis pliez de nouveau en deux ou en trois. Le nombre de plis doit être adapté de façon à ce qu’une fois plié et placé debout sur la tranche, le vêtement ait une forme adaptée au tiroir. »

Chaque vêtement se retrouver plié en petit rouleau. Ils ne sont plus froissés et sont identifiables en un coup d’oeil. J’adore cette méthode !

Savoir maximiser les espaces 

Les petits appartements parisiens apprennent à être créatif en termes de rangement ! Pour gagner de l’espace, vous pouvez, comme moi, poser des étagères en hauteur, faire l’acquisition d’un sommier coffre, optimiser les couloirs en y installant une bibliothèque ou encore utiliser du mobilier escamotable (table et chaises par exemple )

Chaque chose à sa place

Chaque objet, livre, ustensile ou vêtement doit avoir une place dédiée dans votre intérieur. Sans cela, vous pouvez être sûr qu’il finira par trainer dans un endroit improbable ou gênant visuellement. Assurez-vous donc que chacune de vos possessions ait une place attribuée !

Ce qui prend moins de deux minutes doit être fait de suite

Vous avez trié votre intérieur, rangé vos placards et tiroirs. Bref, vous avez fait place nette et vous vous sentez bien ! Parfait ! Maintenant, il faut maintenir l’ordre ! Pour cela, j’applique au quotidien une petite astuce que j’ai découverte sur la chaine youtube Les Astuces de Margaux : « Ne pas négliger les tâches ménagères qui prennent peu de temps » En clair, toutes les petites tâches qui prennent moins de deux minutes doivent être réalisées dans l’immédiat. Je parle de ranger les chaussures dans le placard, mettre la vaisselle au lave-vaisselle ou encore ranger les papiers qu’on vient de sortir du tiroir. Cela ne prend que quelques secondes et vous évitera, plus tard, une grande session de ménage !

Haaaa, ce sentiment de paix et de sérénité engendré par la vue d’un intérieur cosy et ordonné. Vous le percevez ?!

Et vous, vous êtes plutôt maniaques ou brouillons ?

4 commentaires sur « Bipolaire du rangement : mes astuces pour un intérieur organisé. »

  1. Tiens ma mère m’a fait la même réflexion récemment… Je râlais que j’en avais marre d’être célibataire et elle m’a répondu « as-tu vraiment la place pour accueillir quelqu’un dans ta vie ? Je ne pense pas. Regard ta chambre, elle est à l’image de ta vie en ce moment : encombrée et en bordel ! »… Bizarrement, depuis je suis comme prise d’une envie de ranger… Et cela fait un bien fou ! Trier, jeter, donner, vendre… pour nettoyer et faire de la place. Plus ça va, et plus je respire !

  2. Pour ma part… maniaque je l’avoue… je passe du temps à ranger, trier et nettoyer mais quand tout est fait, quel bien-etre !!! j’en fait au quotidien et ça m’aide à ma sentir bien chez moi.

  3. Je suis complètement bordélique ! Mais face à mon placard qui débordé je me force à donner ou revendre (via le bon coin ou vinted) et c’est vrai que ça soulage de créer de l’espace !

Laisser un commentaire