Quid des protéines ?

img_3313

L’autre jour, en faisant défiler mon fil d’actualité Facebook, je suis tombée sur une vidéo très intéressante concernant la consommation de protéines animales. Il s’agit d’une vidéo de  Jerôme Bernard-Pellet, médecin nutritionniste et fondateur de l’APSARES. Il explique que les protéines sont décomposées en acides aminés par l’organisme. Or ces acides aminés sont fabriqués uniquement par les plantes. Toutes les protéines proviennent donc du végétale. On peut alors s’interroger sur les différentes sources de notre consommation de protéines.

Je ne suis pas végétarienne, mais je consomme peu de viande au quotidien. J’en achète très rarement. Les occasions d’en manger se trouvent plutôt à l’extérieur: dîners entre amis, sorties au restaurant. Pour éviter les carences et la fatigue qu’elles engendrent, je mange donc plus d’aliments riches en protéines végétales. Quinoa, noix, soja, lentilles… Ils sont nombreux et permettent de varier les apports. Les protéines sont essentielles à presque toutes les tâches que vous demandez à votre organisme comme digérer, marcher, se concentrer, lutter contre les infections. Le corps a besoin d’apports réguliers en protéines, tout au long de la journée. On estime qu’il faut absorber environ 0,8g  de protéines par kilo de poids chaque jour.

Lorsqu’on est sportif, la question suivante se pose rapidement: est-ce suffisant ? Faut-il supplémenter ses apports avec des compléments alimentaires ?

A une époque, j’achetais des protéines végétales en poudre. Après un training intense, comme une séance de renforcement musculaire par exemple, elles permettent une meilleure récupération et création musculaire. Je ne suis pas une professionnelle de la santé mais j’ai fait  des recherches à ce sujet. (Et oui, je bosse dure pour vous mes chats) Pendant l’effort sportif, le corps met en « veille » son assimilation de protéines. Une fois la séance terminée, l’organisme se réveille et cherche à assimiler des protéines. Je vulgarise le sujet, mais il s’agit en fait de la fameuse « fenêtre anabolique » post-workout. Il faut consommer les protéines dans l’heure qui suit l’entraînement.

img_3312

Voici quelques conseils concernant la consommation de protéines:

Ayez en tête que les poudres de protéines sont inutiles si votre alimentation est correctement équilibrée en fonction de vos activités et que vous n’avez pas d’objectifs de prise de masse. En revanche, si vous souhaitez pour développer musculairement ou faciliter la récupération de muscles sollicités par un effort intense, vous pouvez alors consommer des compléments.

La prise de compléments alimentaires doit compléter les aliments courants, dans le cadre d’une alimentation équilibrée. La présence d’une carence d’un nutriment doit d’abord engager des adaptations ou un rééquilibrage alimentaire pour corriger cette carence avant la prise de compléments.

Privilégiez toujours les poudres naturelles sans produit chimique dedans. Vous souhaitez faire du bien à votre corps, rappelons-le ! Les protéines de pois, de riz brun, de chanvre ou de soja offrent une alternative saine aux produits d’origine animale.

Pensez à boire beaucoup d’eau si vous en consommez. L’assimilation de la poudre fatigue les reins, car elle produit des déchets. Donc on aide son petit organisme en buvant de l’eau régulièrement pour drainer au maximum !

N’hésitez pas à mélanger vos poudres avec du lait végétal: amande, soja au chocolat. Le goût ressemble à un milk-shake sauf qu’au lieu d’être plein de sucre il est bon pour l’organisme !

Qu’en pensez-vous ? Consommez-vous des protéines en poudre dans le cadre de votre pratique sportive ?

5 commentaires sur « Quid des protéines ? »

  1. Très bon article !

    Personnellement je consomme depuis peu des protéines végétales (riz brun cru). Le tout, bio et fabriqué en France. Certes, c’est plus cher mais comme tu l’as si bien dit « Vous souhaitez faire du bien à votre corps, rappelons-le ». Elles me permettent de mieux récupérer mais elles ont aussi un rôle rassasiant non négligeable.

    Merci et bonnes fêtes de fin d’année !

  2. Salut. Je ne suis personnellement pas « pour » mais comme je n’ai jamais creusé le sujet je ne suis pas « contre » non plus. J’ai vu passer un article de l’ANSES qui dit de faire quand même attention à sa consommation, je pense qu’il faut être un minimum suivit par quelqu’un qui s’y connait vraiment (donc pas le mec qui te vend les protéines).
    Par contre, je souhaite corriger quand tu dis que les acides aminés ne sont fabriqués que par les plantes. Seuls 8 acides aminés sont dits « essentiels » car ils ne sont pas fabriqués par l’organisme humain. Les autres, nous sommes capables de les produire (source : mes cours de biologie et biochimie).

Laissez moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s